Soumis par systeme le jeu, 12/10/2015 - 00:07

CEREMONIE DE REMISE DE KITS D'ETUDES AUX ETUDIANTS DE L’ISICA INSCRITS AU PROGRAMME LICENCE INFO-COM DE L’UNIVERSITE BORDEAU MONTAIGNE

CEREMONIE DE REMISE DE KITS D'ETUDES AUX ETUDIANTS DE L’ISICA INSCRITS AU PROGRAMME LICENCE INFO-COM DE L’UNIVERSITE BORDEAU MONTAIGNE

L’Institut des Sciences de l’Information de la Communication et des Arts (ISICA) de l’Université de Lomé en partenariat avec l’Université Bordeaux Montaigne (France) a procédé le jeudi 10 décembre 2015, à la Salle de Conseil de la Présidence de l’Université de Lomé, à une cérémonie de remise de Kits scolaires composé des "Certificats de scolarité 2015-2016, des cartes d’étudiants et des certificats Informatiques et Internet (C2I)", à la 1ère promotion d’étudiants d’ISICA, régulièrement inscrit au programme délocalisé du diplôme de Licence en Information et Communication de l’Université Bordeaux-Montaigne.

La cérémonie a été présidée par le Directeur de l’Information, des Relations Extérieures et de le Coopération de l’Université de Lomé(DIRECOOP-UL), Pr David Ekoué DOSSEH, en présence du Pr Koffi JONDO, Directeur des Affaires Académiques et de la Scolarité (DAAS-UL), de M. Soufiane ROUISSI, Directeur de l'Institut des sciences de l'Information et de la Communication et responsable du C2I de l'Université Bordeaux Montaigne (France), de M. Etienne DAMOME, Directeur délégué de l'UFR Sciences des Territoires et de la Communication chargé des relations partenariales, et responsable du projet de la Licence délocalisée, ainsi que du staff personnel enseignant et administratif de l’ISICA.

En effet, dans le cadre de sa coopération avec l’Université de Lomé, l’Université Bordeaux-Montaigne a délocalisé sa Licence en Information et Communication dès la rentrée universitaire 2014-2015 à l’Université de Lomé. La formation s'adresse aux étudiants de l'ISICA souhaitant obtenir le diplôme français, délivré officiellement par l'Université Bordeaux Montaigne. La formation se déroule dans les locaux de l’ISICA à l’Université de Lomé à l'exception de quelques enseignements assurés à distance (cours en ligne) et dans le cadre des missions d'enseignement par des enseignants de l'Université Bordeaux Montaigne.

Le diplôme obtenu par les étudiants de Lomé est la Licence française délivrée par l'Université Bordeaux Montaigne, la même que celle qui est délivrée à Bordeaux. Il s'acquiert par la capitalisation de crédits des enseignements de l'ISICA qui ont été mis en correspondance avec les enseignements de la licence Information-Communication de l'Université Bordeaux Montaigne. Les étudiants diplômés du programme auront ensuite la possibilité de s'inscrire de droit dans les masters recherche et de candidater dans les masters professionnels à sélection dans toutes les universités françaises et d'ailleurs.

Les étudiants inscrits au programme délocalisé du diplôme de Licence en Information et Communication sont recrutés parmi ceux régulièrement inscrits en Licence de l'ISICA de l'Université de Lomé. Ils sont titulaires du baccalauréat ou d'un titre équivalent et doivent avoir validé plus de 50 crédits sur les 60 offerts au cours des deux premiers semestres à l'ISICA pour pouvoir candidater au programme de la Licence délocalisée. Les étudiants inscrits dans ce cursus sont régulièrement inscrits à l'Université de Lomé et à l'Université Bordeaux Montaigne.

Après un an de fonctionnement, le dispositif est calibré pour accueillir de 10 à 20 étudiants. La licence a démarré en 2014 et compte aujourd'hui deux promotions: la première est constituée de 16 étudiants actuellement inscrits en 3e année de Licence de l’'UL et en 2e année de l'UBM. La seconde promotion est constituée d'une dizaine d'étudiants inscrits en 2e année d'UL et 1ère année de l'UBM.

Notons que l’Institut des Sciences de l’Information de la Communication et des Arts (ISICA) est une unité de recherche crée il y’a de cela 11 ans au sein de l’Université de Lomé. Il a pour vocation la formation des cadres supérieurs spécialisés dans les domaines de la Communication, de l’information, des Arts ainsi que des Journalistes de la presse écrite, de la radio, de la télévision et tout autre média.