Soumis par systeme le ven, 05/26/2017 - 23:06

LE LABORATOIRE D’ANATOMIE DE LA FACULTE DES SCIENCES DE LA SANTE (FSS) DE L’UL RENOUE AVEC SES ACTIVITES 

Le laboratoire d'anatomie de la faculté des sciences de la santé (FSS) de l'UL renoue avec ses activités

Le Laboratoire d’anatomie de la Faculté des Sciences de la Santé a repris ses activités par un séminaire qui s’est tenu le vendredi 26 et le samedi 27 mai dans la grande salle dudit laboratoire sur l’anatomie chirurgicale pratique.

‘‘Topographie générale de l’abdomen’’ et ‘‘région gluthéale’’ sont les deux thèmes retenus pour ce séminaire.

Des présentations théoriques suivies d’applications cliniques et les voies d’abords chirurgicaux des deux régions de l’anatomie retenues comme thèmes centraux, sans oublier les séances de dissection de l’abdomen et de la région gluthéale ont meublé la rencontre.

Pour Pr Denis Komlavi JAMES (Directeur du laboratoire d’anatomie), un laboratoire d’anatomie joue un rôle très important dans une faculté de médecine, car c’est là que les étudiants futurs médecins prennent connaissance de l’anatomie de l’homme, cet être qu’ils sont appelés à soigner demain. Pour les médecins en formation c’est le lieu d’essayer les techniques sur les cadavres avant de passer au vivant, comme c’est le cas dans les grandes facultés de médecine.

Une visite guidée des installations notamment les deux chambres froides et les divers équipements d’appui au fonctionnement du laboratoire a mis fin à la cérémonie d’ouverture du séminaire présidée au nom du Doyen de la FSS par Pr David-Joseph Ekoué DOSSEH Directeur de l’Information , des Relations Extérieures et de la Coopération de l’UL. Mme Anne BOEMAR, représentant le SCAC et Pr FOLLIGAN, représentant le Chef du Département des Sciences fondamentales de la FSS, ainsi que de nombreux enseignant et étudiants ont pris part à la cérémonie d’ouverture des travaux.

Tombé en désuétude depuis des années, le laboratoire d’anatomie a été entièrement réhabilité avec l’aide du Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France au Togo. Il faut aussi retenir que le laboratoire a été mis en place en 1976. De sa réhabilitation découle des perspectives notamment l’amélioration de la formation anatomique des étudiants, l’appui à la formation des chirurgiens et la création d’une école de chirurgie expérimentale dans la sous-région.

Nous y reviendrons !