Soumis par systeme le jeu, 11/19/2015 - 23:21

FIN DE LA 17ème SESSION DU CONCOURS D’AGREGATION DES SCIENCES JURIDIQUES, POLITIQUES, ECONOMIQUES ET DE GESTION (SJPEG) DU CAMES 2015

La 17ème Session du Concours d’Agrégation des Sciences Juridiques, Politiques, Economiques et de Gestion (SJPEG) s'est achevée le vendredi 20 novembre 2015. Comme à l’ouverture, la cérémonie de clôture a été présidée par le 1er Ministre Togolais, M. Selom Komi KLASSOU, à la Place des Fêtes de la Présidence de la République.

Ouvert du 11-20 novembre 2015, la Session 2015 du concours des SJPEG a regroupé 142 candidats issus de 27 Universités de 12 Etats membres du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) à savoir le Bénin (17), le Burkina Faso (12), le Cameroun (39), la Centrafrique (1), la République du Congo (2), la Côte d’Ivoire (13), le Gabon (2), le Madagascar (2), le Mali (12), le Niger (2), le Sénégal (32) et le Togo (8). L’évaluation des candidats a été rassurée par 40 Professeurs Titulaires, Maîtres dans leurs domaines respectifs, issus des Universités françaises et africaines répartis dans six jurys dont le Président Coordonnateur Général des jurys, le Professeur Ndiaw DIOUF.

Après 12 jours de travail et même plus pour certains jurys, le bilan s'avère peu élogieux mais tout de même en hausse au vu de la précédente session, avec un taux de réussite de 39,43%, soit une progression de 10,14% par rapport au taux de 2013. Des 142 candidats inscrits, la session 2015 a vu consacré 56 nouveaux enseignants-chercheurs élevés au grade de "Maître de Conférences Agrégé" dans l’espace CAMES dont quatre (4) togolais de l’Université de Lomé qui sont M. AMADOU Akilou et M. EGBEDEWE-MONDZOZO Aklesso en Sciences de Economiques, M. AYEWOUADAN Akodah en Droit Privé, et M. HOUNAKE Kossivi en Droit Public qui a fait honneur à l’Université en étant major de promotion.

L’analyse des données statistiques fournies par les différents jurys du concours montrent que sur 31 inscrits en Droit Privé, 15 sont admis soit 48,38%, et en Droit Public 6 admis sur 23 inscrits soit 26,08%. Dans les autres disciplines, les résultats donnent en Sciences politiques 3 admis sur 10 (30%), en Histoire du Droit 2 admis sur 4 (50%), en Sciences Economiques 18 admis sur 45 inscrits (40%) et en Sciences de Gestion 12 admis sur 29 (41,37%). Le prix du meilleur lauréat 2015 a été décerné à M. Joseph KEUTCHEU de l’Université Dschang du Cameroun avec à la clé un chèque de 2.000.000 FCFA offert par CORIS BANK.

La 17ème Session du concours des SJPEG a également battu tous les records, en matière de décoration, en l’étendant, pour la première fois dans l’histoire du CAMES, à tous les membres des jurys. La cérémonie de clôture a été aussi marquée par la remise de diplômes aux lauréats et la réception dans l’Ordre International des Palmes Académiques (OIPA) CAMES du Président de la République S.E.M. Faure GNASSINGBE, élevé à la Dignité de Grand-Croix, en reconnaissance de la pertinence et l’ampleur des actions du Président togolais en faveur de l’enseignement supérieur.

L’objectif du programme d’Agrégation est de doter les structures d’enseignement supérieur des pays membres du CAMES, d’enseignants chercheurs en Sciences Juridiques, Politiques, Economiques et de Gestion, de compétences avérées capables d'encadrer les jeunes chercheurs et les étudiants.

Les Enseignants chercheurs togolais participent activement aux programmes du CAMES et ont su, pour certains, assumer de hautes fonctions de responsabilité dans les instances de l’institution comme Président du Conseil des Ministres, Secrétaire Général du CAMES ou Président du Comité Consultatif Général, etc

Conformément au cycle de rotation des programmes du CAMES, le Togo a abrité 15 rencontres dans l’histoire du l'Institution. Il s'agit notamment de 2 Sessions ministérielles en 1996 et 1998 ; 4 Colloques sur la Reconnaissance et l'Equivalence des Diplômes en 1971, 1972, 1997 et 2017 ; 2 Colloques sur la Pharmacopée et la Médecine Traditionnelles africaines en 1974 et 1994 ; 2 Sessions des Comités Consultatifs Interafricains (CCI) en 1983 et 1988 ; 2 Concours d’Agrégation de Médecine en 1986 et 2010 ; 3 Concours d’Agrégation des Sciences Juridiques, Politiques, Economiques et de Gestion en 1995, 1997 et 2015.

Image retirée.  Image retirée.

(Légende : Photo 1 : table d’honneur de g. à d. Pr Abidou ABARCHI, Président du CCG CAMES ; M. Octave Nicoué BROOHM, Ministre togolais de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ; M. Komi Selom KLASSOU, 1er Ministre du Togo ; Pr Georges MOYEN, Président du Conseil des Ministres du CAMES ; Pr Bertrand MBATCHI, Secrétaire Général du CAMES / Photo 2: les 4 lauréats togolais du Concours, de g. à d M. AYEWOUANDAN Akodah, M. HOUNAKE Kossivi, M. EGBENDEWE-MONDZOZO Aklesso, M. AMADOU Akilou / Photo 6: Le 1er Ministre togolais recevant les distinctions honorifiques du Président de la République des mains du SG CAMES )