Soumis par systeme le mar, 11/22/2016 - 12:00

ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN MOBILISATION ET PUBLICATION DES DONNEES SUR LA BIODIVERSITE AU TOGO

ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN MOBILISATION ET PUBLICATION DES DONNEES SUR LA BIODIVERSITE AU TOGO

Un atelier technique de renforcement des capacités en mobilisation et publication des données sur la biodiversité au Togo s’est ouvert le lundi 21 novembre 2016 au Centre WASCAL de l’Université de Lomé. Durant cinq jours, les décideurs en politiques de l’environnement et du développement durable,  les scientifiques de la biodiversité et ONG œuvrant dans le domaine de l’environnement, et les détenteurs de données (public, privé ou citoyen) sur la biodiversité au Togo, seront formés sur les principes et méthodes de  publication de données sur le site du GBIF  « Global Biodiversity Information Facility » (www.gbif.org), et sur les différents outils de publication et de transformation des métadonnées.

A la fin de cet atelier, chaque participant sera en mesure de rendre accessible ses propres jeux de données. Le présent atelier fait suite à un précédent tenu le 07 septembre 2016, au même lieu, et qui a lancé le programme BID (Biodiversity Information for Developmment) au Togo; en vue de la mise en place d’un réseau national des détenteurs et des utilisateurs des données de la biodiversité. Il a également permis de définir un ensemble de stratégies d’accroissement de la visibilité du Togo au sein de ce Système mondial d’information sur la biodiversité (SMIB/GBIF).

 

D'après le Ministre de l'Environnement et des Ressources Forestières représenté par le Directeur des Ressources Forestières, M. Mawuéna Yao APLA, la biodiversité comme « variabilité des organismes vivants de toute origine y compris (plantes, animaux et micro-organismes), entre autres, les écosystèmes terrestres, marins, et autres écosystèmes aquatiques et les complexes écologiques (sol, climat, eau, lumière) dont ils font partie », rend d’importants services aux communautés. C’est donc pour assurer la sauvegarde et la préservation de ces milliers d’espèces animales et végétales qui disparaissent chaque année à une vitesse exponentielle et de façon irréversible que les autorités togolaises à travers le programme d’Information sur la Biodiversité pour le Développement (BID en anglais) du GBIF,  appuient les travaux du présent atelier qui vise à améliorer la gestion du capital naturel pour le bien-être humain grâce à la mobilisation, la numérisation et la publication des données de la biodiversité.

 

Les participants seront formés sur les outils de publication de données en ligne via l’IPT (Integrated Publication Toolkits) en utilisant des fichiers CSV et des templates XLS, les outils de transformation ou de visualisation (OpenRefine, SQLite, QGIS), la recherche de données sur www.gbif.org, les stratégies de mobilisation des données de la biodiversité auprès des institutions détentrices à travers tout le pays ainsi que leur utilisation pour le développement. Retenons que le GBIF permet actuellement de publier quatre types de jeux de données sur la biodiversité notamment les métadonnées, la liste d’espèces (checklists), les données d’occurrence et les données d’échantillonnage. L’atelier de formation est assuré par M. André HEUGHEBAERT, Gestionnaire du noeud belge du GBIF. Il prend fin le 25 novembre 2016.

Pour plus d'informations, contactez GBIF TOGO; Faculté des Sciences de l'Université de Lomé, pradji@univ-lome.tg ; kokoukouami@hotmail.com; pradji@hotmail.com

Image retirée. Image retirée.