Soumis par systeme le lun, 11/21/2016 - 10:42

FIN DE L’ATELIER DE RENFORCEMENT DE CAPACITES EN MOBILISATION ET PUBLICATION DE DONNEES DE LA BIODIVERSITE AU TOGO

L’atelier de renforcement de capacités en mobilisation et publication de données de la biodiversité au Togo à l’attention des détenteurs et utilisateurs de données sur la biodiversité ouvert le 21 novembre 2016 au Centre WASCAL de l’Université de Lomé a pris fin le 25 du mois.  A l’issus des cinq jours de travaux, un comité dénommé « Comité du Réseau des détenteurs et utilisateurs des données de la biodiversité au Togo » a été mis en place pour réfléchir d’une part aux modalités de participation des acteurs

L’atelier de renforcement de capacités en mobilisation et publication de données de la biodiversité au Togo à l’attention des détenteurs et utilisateurs de données sur la biodiversité ouvert le 21 novembre 2016 au Centre WASCAL de l’Université de Lomé a pris fin le 25 du mois.

A l’issus des cinq jours de travaux, un comité dénommé « Comité du Réseau des détenteurs et utilisateurs des données de la biodiversité au Togo » a été mis en place pour réfléchir d’une part aux modalités de participation des acteurs de la biodiversité au Togo aux différents appels à projets et à l’accroissement de la mobilisation des données pour leur publication. Le bureau ainsi constitué est composé de M. Wiyaou GNAMA de la Direction des Ressources Forestières (Responsable), de N’KOYI M’Poh de la Direction de la Météo (Assistant responsable), de Dr KASSENEY Boris Dodji du MESR (Chargé de projet), de Mme AHONON Sélom de l’ITRA (Assistant du chargé de projet), et de M. AMEGADZE Kokou de l’ONG les Amis de la Terre (Chargé de communication). Ce bureau sera également chargé d’assister le nœud du GBIF TOGO dans sa tâche de mobilisation et de publication des données de la biodiversité.

Les participants a cet atelier ont été outillés notamment sur les principes et méthodes du système de collecte d’informations sur la biodiversité ; les données/métadonnées que l’on peut publier au GBIF ; les outils de publication l’IPT via des fichiers CSV ou des templates XLS ; les outils de transformation/visualisation OpenRefine, SQL, QGIS ; les fonctionnalités de base du portail GBIF.org ; la recherche de données sur www.gbif.org , le téléchargement pour utilisation à des fins scientifiques et/ou décisionnelles ; et l’utilisation des données de la biodiversité.

 

Plusieurs recommandations ont été formulées à l’endroit des structures participantes. L’atelier recommande notamment que les participants puissent aider le comité de suivi à mettre à jour la liste des potentiels détenteurs de données et à entrer en contact avec ces derniers ; que l’IPT test reste accessible aux participants jusqu’au 31 décembre 2016 afin de leur permettre de continuer à s’entraîner ; que chaque participant organise au sein de son institution, une restitution de la formation reçue en vue de perpétuer les acquis de l’atelier et accroître les travaux de mobilisation des données ; que chaque institution doit faire l’effort de soumettre un projet dans le cadre de l’appel à projet du SEP2D avant le 31 Décembre 2016 et de celui très prochain du programme BID ; que le nœud du GBIF TOGO continue d’apporter son soutien et son expertise aux détenteurs de données de la biodiversité au Togo à travers un lobbying au niveau des institutions au travers du comité mis en place.

Rappelons qu’ont pris part à cet atelier, les représentants des directions des différents ministères et Organisations Non Gouvernementales (ONG), les acteurs majeurs de la conservation de la biodiversité et de la gestion des aires protégées ainsi que les points focaux des conventions en lien avec la biodiversité. Une quarantaine de participants composés des spécialistes du MERF, des enseignants chercheurs de l’Université de Lomé et des personnes ressources ont participé à l'atelier .

Télécharger ci-joint le Rapport de l'atelier!

Image retirée.  Image retirée.