Soumis par direcoop le ven, 11/03/2017 - 15:51

DR VICTOR AGBEGNENOU, INVENTEUR TOGOLAIS, INVITÉ D’UNE CONFÉRENCE DU CIC À L’UL

Conference_CIC_PWCS

Des africains de talents qui construisent l’Afrique avec des idées mais aussi des actions. Tel pourrait se définir le registre auquel appartient Dr Victor AGBEGNENOU. Ce franco-togolais inventeur du système révolutionnaire PCWS (Polyvalent Wireless Communication Systems), une technologie qui permet d'accéder à Internet sans le câble.

Pour partager ses inventions avec les universités publiques du Togo, Dr Victor AGBEGNENOU a programmé une série de conférences sur les nouveaux paradigmes pour le vrai développement de l’Afrique. La première de cette série est celle qui a réuni le vendredi 03 novembre 2017 à l’auditorium de l’UL enseignants, étudiants de l’UL mais aussi des personnalités du monde des technologies, de l’éducation et des affaires.

Ouvert par le 1er Vice-Président de l’UL en présence du Directeur du Centre Informatique et de Calcul, la conférence a porté sur l’ « histoire de l’invention des PCWS/RETICE : apports pour les universités du Togo et approches de la mise en place des Technopoles Multisites en Afrique pour la production des technologies en Afrique par les africains ».

Pourquoi l’Afrique est-elle en retard sur les points essentiels de son développement ? L’Afrique peut-elle s’en sortir ?

Deux questions essentielles qui suffisent à elles seules à résumer les deux heures d’exposé du Conférencier. Du résumé des causes du long retard généralisé de l’Afrique Dr AGBEGNENOU tire deux conséquences. La démission de l’Afrique sur tous les plans de son organisation par rapport aux problèmes qui freinent son développement et la démission de l’Afrique de toutes les activités de production technologique.

En clair le continent africain ne peut réellement s’en sortir que si ses fils mettent tout en œuvre pour trouver par eux-mêmes les moyens d’une révolution sur tous les plans, y compris des technologies et de l’énergie.

Pour ce faire le mythe scientifique et technologique, ainsi que celui de la production doit être dépassé. Et en ce sens, Dr AGBEGNENOU présente l’histoire de l’invention du PCWS et de l’innovation du RETICE, comme un exemple de capacité et de volonté de s’en sortir. A travers le PCWS, les problèmes liés à la connectique trouveraient une solution définitive et le RETICE, plateforme informatique multimédia et pédagogique locale et/ou à distance, résoudrait la question des ressources numériques indispensables pour l’enseignement.

L’application la plus récente du RETICE est le cartable numérique, introduisant l’utilisation des tablettes éducatives dans l’enseignement. Il permet aussi de dépasser l’obstacle à la numérisation de l’Afrique que constitue le manque d’énergie électrique dans de nombreuses localités.

Conference_CIC_PCWS

 

Retenons que rien ne prédestinait Dr Victor Kossikuma AGBEGNENOU à une brillante carrière dans les Technologies de l’information et de la communication (Tic). Diplômé de l’Académie de Moscou et de l’École supérieure de Maisons-Alford (France), Victor AGBEGNENOU est un docteur vétérinaire, dépositaire de quatre brevets d’invention dans le domaine médical. Preuve qu’à force de détermination et de volonté on arrive à bout de tout.

Cette conférence organisée par le Centre Informatique et de Calcul (CIC) a été rehaussée par la présence de Koffi ESAW, ancien Ministre de la Justice. D’autres actions de ce genre sont d’ores et déjà annoncées avec Dr Victor AGBEGNENOU.