Soumis par direcoop le jeu, 07/12/2018 - 12:11

PROGRAMME DE BOURSES POUR JEUNES CHERCHEURS DES PAYS EN DEVELOPPEMENT UNESCO/KEIZO OBUCHI JAPON 2018-2019

L'UNESCO a conçu le projet  « Programme de bourses de jeunes chercheurs UNESCO / Keizo Obuchi Japon 2018/2019 » (Programme UNESCO / Japon de bourses de jeunes chercheurs) dans le cadre des fonds japonais – Confiance dans le renforcement des capacités des ressources humaines, créé en novembre 2000 par le gouvernement du Japon pour permettre à l'UNESCO de donner une impulsion à la recherche dans quatre domaines prioritaires de l'UNESCO.

Le gouvernement du Japon offre 10 bourses être accordée à des candidats méritants de pays en développement, une attention particulière sera accordée à ceux qui souhaitent poursuivre leurs études au Japon, aux femmes, aux candidats des pays les moins avancés (PMA), d’Afrique, et des petits Etats insulaires en développement (PEID) désireux d'entreprendre des recherches sur un ou plusieurs sujets énumérés ci-dessous. Le but de ces bourses est de soutenir la recherche universitaire novatrice et imaginative dans quatre domaines de développement présentant un intérêt particulier pour l'UNESCO.

OBJECTIFS DU PROGRAMME

Programme de bourses de recherche UNESCO / Keizo Obuchi (Programme UNESCO / Japon de bourses de jeunes chercheurs) financé grâce à des Fonds-en-dépôt japonais pour le renforcement des capacités des ressources humaines visera en particulier à influencer les activités de renforcement des capacités et de recherche dans les domaines suivants :

  1. Environnement (avec une attention particulière sur la réduction des risques de catastrophe (RRC)
  2. Dialogue interculturel
  3. Technologies de l'information et de la communication
  4. Résolution pacifique des conflits Aucun autre sujet de recherche ne sera examiné.

ÉLIGIBILITÉ

Les candidats, un maximum de DEUX de chaque commission nationale candidate, doivent répondre aux critères généraux suivants :

  1. Les candidats dans le cadre de ce programme doivent être des chercheurs de niveau universitaire supérieur, des étudiants de troisième cycle déjà titulaires d'une Maîtrise ou d'une M.Sc. diplôme (ou équivalent) et souhaitant poursuivre des travaux de recherche à l'étranger (de préférence dans leur propre région) en vue d'améliorer les connaissances dans l'un des quatre domaines spécifiques mentionnés au paragraphe D.1 ci-dessous. Ainsi, ceux qui sont en train de terminer leur maîtrise doivent l'avoir complété avant de commencer leur bourse ;
  2. Les candidats doivent être des personnes hautement prometteuses sur le plan intellectuel qui, à leur retour, peuvent apporter une contribution significative à leur pays.
  3. Les candidats ne doivent pas avoir plus de 40 ans. Ainsi, les candidats nés avant le 1er janvier 1978 ne seront pas considérés dans le cadre du programme.
  4. Le boursier sélectionné doit effectuer la recherche sous la supervision d'un responsable universitaire de l’institution d'accueil. La confirmation de l'acceptation du superviseur académique est impérative.
  5. Une attention prioritaire sera accordée à :
    • Candidatures féminines
    • Candidats des pays les moins avancés (PMA) et PEID
    • Chercheurs africains
    • Ceux qui souhaitent poursuivre leurs recherches au Japon

6. Les candidats doivent maîtriser la lecture et l'écriture de la langue d'enseignement dans le pays d'étude / de recherche proposé

CONDITIONS D'APPLICATION

1. Domaines de recherche :

  • Environnement (avec un accent particulier sur la réduction des risques de catastrophe
  • Dialogue interculturel
  • Technologies de l'information et de la communication
  • Résolution des conflits pacifiques

2. Durée de la recherche proposée : Minimum : 3 mois ; maximum : 9 mois

3. Date limite de réception des candidatures : 30 novembre 2018

4. Date possible du début des travaux de recherche : A partir de juin 2019

5. Date limite pour la fin des travaux de recherche : Jusqu’à la fin de février 2021

Procédures de candidature

Toutes les candidatures doivent être accompagnées de la documentation requise sur le formulaire de demande de bourse de l'UNESCO. Chaque État membre peut proposer un maximum de deux (2) candidats, la Commission nationale ayant la responsabilité de sélectionner les deux candidats dont elle souhaite soumettre les candidatures à l'UNESCO. La(es) candidature(s) doit(vent) parvenir à la Section du Programme des bourses, UNESCO, 7, Place de Fontenoy, 75352 Paris 07 SP France, avant le 30 novembre 2018 minuit) et une copie peut être envoyée par courrier électronique à l'avance: s.bantchev@unesco.org et l.zas-friz@nesco.org .

La demande doit inclure les pièces jointes suivantes :

  1. Formulaire de demande de bourse de l'UNESCO dûment complété en double exemplaire. Deux photographies récentes (obligatoires) doivent être jointes au formulaire.
  2. Des copies certifiées conformes des diplômes (y compris la transcription des notes) en double exemplaire. La preuve d'avoir obtenu une maîtrise doit être incluse.
  3. Une lettre de recommandation de quelqu'un qui connaît le travail du candidat
  4. La lettre d'acceptation de l'institut d'accueil (l'institut qui a accepté le candidat pour le travail devrait-il / elle être choisi pour une bourse). Cette lettre d'acceptation doit indiquer que l'établissement d'accueil confirme sa volonté de fournir les moyens de recherche pertinents requis par le candidat dans le domaine de spécialisation choisi.
  5. Le certificat de compétence linguistique (sur le formulaire UNESCO) dûment complété en double exemplaire pour le Langue du pays d'étude (si celle-ci est différente de la langue maternelle du candidat) délivrée par une autorité officielle.
  6. Une description détaillée, une ou deux page(s) (maximum), en anglais ou en français, du travail de recherche pour lequel la candidature est proposée. La proposition de recherche devrait couvrir les points suivants :

Pour plus d’information :

Visitez le site Internet officiel du Programme de bourses de jeunes chercheurs UNESCO / Japon 2018/2019

 

Ci-joint l'Appel a candidature, le Formulaire d'informations, le Formulaire de demande de bourse, et le Certificat de connaissances linguistiques