Skip to main content
Partenariat UL/CITAPA : un atelier sur l’enseignement de la langue arabe à Kpalimé !

Partenariat UL/CITAPA : un atelier sur l’enseignement de la langue arabe à Kpalimé !

La salle de réunion de la Radio islamique de Kpalimé a abrité le  jeudi 28 juillet 2022, un atelier de formation de nombreux enseignants du secondaire (français-arabe) de la ville de Kpalimé. Cet atelier, fruit d’une convention entre l’Université de Lomé et le Complexe Scolaire Islamique de Kpalimé, (CITAPA), a servi de cadre, pour outiller les participants, des aptitudes  pédagogiques appropriées en lien avec l’enseignement de l’arabe et du français. La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été présidée par le Professeur Dodzi Komla Kokoroko, Président de l’Université de Lomé.

Dans son mot de circonstance, le Président Fondateur de l’ONG CITAPA, le Cheikh Abdoulahi Mouhamed Yolou a salué la collaboration agissante entre son institution et l’Université de Lomé. Il a insisté sur les réformes nécessaires dans l’enseignement franco-arabe et a demandé au Professeur Kokoroko, la reconnaissance officielle des diplômes des études arabes au Togo et l’insertion des diplômés en arabe dans les affaires du pays. En réponse, le Président de l’Université de Lomé, l’a rassuré de l’intérêt qu’accorde le gouvernement togolais à la promotion de la diversité culturelle dans notre pays, y compris l’enseignement de la langue arabe. Il a réaffirmé l’engagement de son institution à traduire dans le concret, les aspirations communes qui ont posé les jalons de la  convention de partenariat.

Ouvert en 2016, le Complexe CITAPA est un établissement scolaire qui compte au moins 26 salles de classe et plus d’un millier d’élèves. Au plan pédagogique, l’établissement compte les trois niveaux scolaires dans la même enceinte : le préscolaire, le primaire, puis les deux cycles du secondaire. Les programmes enseignés au CSI/CIPATA sont conformes, à chaque niveau, aux programmes officiels du Togo, excepté le fait que deux matières sont enseignées à titre exceptionnel, en raison de son ordre confessionnel : l’arabe, en tant que seconde langue vivante, est obligatoire aux deux niveaux du secondaire, puis la connaissance de la religion islamique est optionnelle aux mêmes niveaux.

Le projet a débuté en février 2020, suite à la signature d’une convention de partenariat entre les deux institutions. L’objet principal de l’accord porte sur la formation des enseignants et l’accompagnement pédagogique que le CSI/CIPATA peut bénéficier auprès de l’Université de Lomé, à travers l’Institut National des Sciences de l’Éducation. La facilitation des modules de l’atelier a été assurée par deux enseignants-chercheurs de l’Université de Lomé et trois inspecteurs de l’éducation.

https://univ-lome.tg/partenariat-ulcitapa-un-atelier-sur-lenseignement-de-la-langue-arabe-kpalime

L'assistance